Thyroïde (maladie de Basedox, goitre, hyper, hypo, thyroïdite)

La glande thyroïde se trouve à la base du cou, sous le larynx.

Elle est reliée directement à la gorge et son chakra (Vishuddha et donc, le centre énergétique de notre communication. Elle est en relation avec le système respiratoire, la gorge, la nuque, les mâchoires, les oreilles, la voix, la trachée, les bronches, le haut des poumons et les bras. La thyroïde est l’expression verbale de soi mais aussi de notre créativité. Son rôle est de produire l’énergie et de secréter deux hormones très importantes, la thyroxine et la thyrotrophine qui ont comme particularité de contenir de l’iode, reconnue pour être un antiseptique puissant et nécessaire au bon fonctionnement du corps tout entier. Ces hormones activent le métabolisme cellulaire, la croissance et les fonctions cellulaires. Sans elles, je ne pourrais pas vivre. Elle règle la température de mon corps, elle agit aussi comme un thermostat qui fait en sorte que ce qui se passe à l’intérieur s’adapte à l’extérieur, ça permet à mon corps d’exprimer harmonieusement mes émotions et les pensées.

Ma thyroïde réagit lorsque « j’ai le souffle coupé » , je suis impuissant(e), car je ne peux que me taire dans une situation donnée. Est-ce que je suis en accord avec les règles que je m’impose ? En disharmonie, ce centre d’énergie indique une non-expression de soi. J’ai souvent l’impression d’avoir une boule dans la gorge, je rationalise, je deviens rigide et je me refuse le droit d’exister. Mes paroles seront brusques et la communication deviendra conflictuelle. je ne prends pas ma place , j’étouffe et je me sens prisonnier(ière). Je suis comme un papillon dont on a coupé les ailes. Le taux normal détermine le contrôle de soi : l’hyperthyroïdie, la chaleur et l’épuisement et l’hypothyroïdie, le froid et le ralentissement.

« Est-ce que j’ai l’impression de toujours ravaler des injures ? » « est-ce que la vie me semble injuste avec moi ? » « est-ce que je me positionne comme une victime aux yeux des autres ? » « est-ce que j’ai l’impression d’avoir eu à grandir trop vite et devenir un(e) adulte trop tôt ?  »

Maladie de BASEDOX ou goitre Exophtalmique est un état pathologique causé par l’hypersécrétion d’hormones thyroïdiennes et caractérisé  par une saillie anormale des globes oculaires et une augmentation du volume de la thyroïde. Cette maladie touche plus souvent les femmes que les hommes. Les personnes atteintes de cette maladie ont une augmentation de tout le métabolisme, elle est pleine d’énergie « nerveuse », irritable et bien souvent en hyperthyroïdie par son incapacité à fixer l’iode. Elle a des troubles du sommeil, des tremblements de mains, un amaigrissement et une sudation élevée.

« qu’est-ce que j’essaie de démontrer aux autres ? » « qu’est-ce que je ne suis pas capable d’exprimer ? » « je refoule mes vrais sentiments » « je n’exprime pas, je ravale » « j’aurai même tendance à vouloir me venger »  » à qui je veux prouver quelque chose ? » « je me punis parce que je n’ai pas su ou pu sauver quelqu’un à temps »…

Le Goitre est le gonflement de la partie antérieure du cou. Il indique généralement que ma glande thyroïde est suractive et résulte d’une accélération de plusieurs processus corporels et mentaux. Elle est responsable entre autres choses, de la régulation du processus respiratoire. Elle est étroitement liée à mon désir de vivre, à mon engagement à entrer dans la vie. L’hyperthyroïdie est une réponse stressante qui dénote mon angoisse, mon chagrin, bref des émotions intenses non exprimées qui font gonfler ma glande thyroïde.

« j’ai l’impression que tout va trop vite » « est-ce que je dois maintenir la vie ou pas ? » « j’ai avantage à exprimer mes besoins, mes désirs, mes émotions au lieu de les refouler afin de permettre à ma glande de fonctionner normalement » ‘j’ai besoin d’amour et d’attentions mais je préfère vivre en retrait »…

L’hyperthyroïdie indique une trop grande activité de ma glande. Mon métabolise augmente, j’ai donc des chaleurs et je transpire. Je vis une grande déception de ne pas pouvoir accomplir ce que je veux réellement ou de ne pas exprimer ce que j’ai à dire. Je vis de la rancune, de la frustration et de la haine envers tout ce qui ne correspond pas réellement à mes attentes. J’en viens à ne garder mon attention que sur des choses négatives. Je repousse ceux qui pourraient m’aider. J’ai des difficultés avec le temps et j’ai toujours l’impression d’être en retard. J’ai d’innombrables désires inassouvis et j’ai perdu contact avec mon moi profond…

L’hypothyroïdie est un sous-fonctionnement de ma glande thyroïde. Les causes physiques sont un dérèglement du système immunitaire, une destruction de la thyroïde par la thyroïdite avec ou sans formation d’anticorps et une carence en iode qui entraîne une hausse du taux de cholestérol, de la fatigue, une fourmillement et une froideur des extrémités mais aussi de la constipation et une baisse de réflexes, une augmentation du volume de la langue. Le découragement peut même apparaître me rendant morose, défaitiste et suscitant le sentiment d’être incompris(e). Mon corps me transmet un S.O.S…

Les causes métaphysiques sont aussi importantes. Le chakra de la gorge est lié à ma communication et à ma créativité. « Comment est ma communication avec moi-même, mes proches, et les autres ? »  » quelle est la rancune que je porte et qui me mange en dedans ? »  » d’où me vient cette absence de désirs face à ma vie ? »…

La thyroïdite est une inflammation de ma glande thyroïde. La plus commune est la dite d’Hashimoto (Dr. Japonais 1881-1934). Je vis une situation qui implique souvent la famille et où je me sens coincé(e) car je ne peux pas exprimer mes frustrations et ma colère. J’en viens à vivre au ralenti, car mes émotions négatives me rongent de l’intérieur. J’ai envie de cracher le feu mais je ne veux pas dévoiler certains secrets qui risqueraient peut-être de faire éclater le noyau familial. Je préfère donc me taire et me sentir coincé(e) plutôt que d’ouvrir la porte de mon cœur et d’oser m’exprimer.

 

Le Reiki est une médecine alternative, tuteur qui peut aider le malade à trouver la force d’accepter sa maladie puis de s’auto-guérir dans la plupart des cas. Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à me contacter. Dans tous les cas, je ne remplace pas votre médecin, seul référent en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *