La maladie cœliaque ou Allergie au gluten

Le gluten est la protéine de blé qui rentre dans la plupart des plats préparés, des congelés et bien-sûr, tout ce qui a comme base la farine de blé.

Si j’ai une intolérance au gluten, je dois me demander si j’ai l’impression de me sentir coincé(e), que les autres sont constamment dans ma bulle, mon espace vital et spécialement mes amis. Je ne peux plus respirer tant je suis entouré(e), tant on me colle à la peau. Je vis une dualité car j’aime les gens, surtout parce qu’ils me supportent, me soutiennent et me protègent. J’ai parfois l’impression que ceux qui m’entourent veulent façonner ma vie et même la gérer. Je me sens prisonnier(ère) de moi-même, donc des autres. J’ai envie de tout laisser tomber, de tous les repousser loin de moi.

Qu’est-ce que j’essaie de cacher ? Je suis très sensible et je me laisse envahir facilement. Je reconnais que j’ai atteint mes limites. Cependant, je me dois d’apprendre à trouver la place qui me revient, à me donner de l’espace.

J’accepte de regarder quels sont mes vrais besoins et de les affirmer avec toutes les personnes qui m’entourent. Je peux affirmer mon individualité, prendre ma place en respectant les autres. Je choisis de vivre des moments de solitude pour reprendre contact avec mon univers intérieur.

Consciemment, je sais que c’est là que je trouverai toutes les réponses. Mon sentiment de liberté grandit à chaque fois que j’écoute ma voix intérieure qui sait ce dont j’ai besoin et ce qui est bon pour moi, et je me donne les moyens de les combler moi-même.

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à me contacter. Dans tous les cas, je ne remplace pas votre médecin, seul référent en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *